Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par cazzu le Jeu 21 Avr - 1:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La spectaculaire victoire de Lewis Hamilton à Shanghai, le week-end dernier a remis au goût du jour les grandes stratégies de course. Un semblant de retour à l’âge d’or de la discipline. Chaque téléspectateur a en tout cas versé dans un semblant d’émotion à a fin de ce grand prix qui nous rappelait les plus belles passes d’armes des années 80. N’a-t-on pas d’ailleurs pas la plus belle génération de pilotes actuellement ?

Par Emmanuel MOINE (Cazzu)

L’émotion. Tel serait ce sentiment qui a traversé chacun de nos écrans, en cette douce matinée ensoleillé. Hamilton porte sa serviette au visage, cachant ses larmes « de relâchement » pendant qu’un sentiment de renaissance nous enivre, nous, passionnés de formule 1. A voir les traits tirés des trois protagonistes sur le podium, Dimanche, cette course a été éprouvante, pour le corps et les nerfs. Le grand prix de Chine a semble t’il déjà marqué un tournant dans la saison, la gestion des pneumatiques a livré certains secrets. Comme nous pourrons-nous en rendre compte sur de nombreux tracés à l’avenir, à Shanghai l’écart de performances entre les pneus tendres et les gommes dures est très important. Cela a notamment obligé les écuries et les pilotes à monter leurs stratégies dès les premiers tours de roues en qualification. C’est notamment samedi qu’Hamilton a posé la première pierre à la stratégie qui allait lui offrir l’opportunité de passer Vettel au 52ème des 56 boucles du chef d’œuvre chinois. Lorsqu’en Q3, Hamilton chausse ses gommes dures et lâche 7/10ème à un Vettel en conditions optimales (pneus tendres) pour le tour parfait, personne ne le sait encore mais l’anglais a gagné stratégiquement le grand prix de Chine. Il a tenté le pari de l’attaquant : garder ses gommes tendres pour la course, allongement du nombre de relais au stand. Comme cela Hamilton s’est battu comme un beau diable, profitant à son tour, de pneumatiques plus frais en fin de courses pour croquer le taureau rouge de la monoplace du champion du monde allemand. Pêché d’orgueil du côté de Mylton Keynes ?
Et pourtant samedi, lorsque la séance de qualifications s’est achevé, le moral était bien au fond des chaussettes. Vettel tue la concurrence sur un tour, 7/10ème nous vous le disions. Au delà de çà, Vettel a ce moment la les écœures. Alonso aura passé la quasi-totalité de la séance dans son box en spectateur ayant même ôté son gant. Triste réalité. Je me revoyais écrire le papier de la semaine dernière… J’avais donc bien raison de craindre l’archi (chiante) domination de Sebastian Vettel. D’autant que Redbull n’a toujours pas régler son problème de KERS. Dans la même veine, je commençais à regretté les louanges vis-à-vis de Webber, éliminé en Q1 !
6 leaders différents se seront succédé en course et le déroulement magique des évènements auront taris toutes ces craintes. Quel spectacle ! On n’attendait pas les Mercedes, Rosberg a montré le bout du nez ! On croyait Mark Webber mort, il finit sur le podium en partant de la 18ème place donnant une leçon à l’élégant Button dans le dernier tour ! Le retour aux affaires des « gros poissons » a ravivé les vieilles histoires. La déclaration de Webber en conférence de presse face au masque du champion du monde allemand : « Je suis content que Sebastian n’ai pas gagné, je suis dans la même écurie que lui, mais l’important c’est qu’il ne s’échappe pas… » Ambiance… Si l’on regarde la passe d’arme qui a opposé Button à Hamilton pour le gain de la 1ère place en début de course, si le premier a fait preuve d’une trop grande élégance à mon sens vis-à-vis de Hamilton il en va de soi, que la vapeur pourrait très bien être inversée tout au long de la saison. Entre les états d’âmes d’Hamilton dans la presse concernant une future association avec Vettel à l’avenir et les petites incartades amoureuses de Button le ton pourrait monter entre ces deux champions qui assurent, et l’on veut bien le croire, se respecter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le retour de Massa et Webber


Ce grand prix de chine, qui au passage, est un parfait échec commercial (ndlr : à la base la capacité d’accueil était de 200 000 visiteurs, puis ramené à 120 000, ce week end l’objectif n’a même pas été remplis) a vu de nombreux records tombés. 86 dépassements ont notamment été réalisés ce qui ramène à une autre ère de la formule1 puisque la dernière fois ou pareil chose avait eu lieu remonte à 1982. De magnifiques passes d’armes, Button/Hamilton, Hamilton/Vettel, Schumacher/Alonso, Webber/Button, Rosberg /Massa tel a été l’essence de ce 3èmre grand prix de la saison.
A ce sujet, une réflexion me taraude l’esprit depuis quelques années, n’avons-nous pas une de splus belles générations de toute l’histoire de la formule 1. Jamais, je pense nous n’avons eu autant de pilotes capables de prétendre à la couronne mondial que depuis ces dernières années. Le choc des générations entre un Vettel et un Schumacher, en passant par Alonso, Hamilton, Massa et Button cela en dit long sur la qualité des pilotes du plateau 2011. Et puis pour ceux qui ne croient pas aux chances du grand Mark autant dire qu’il a montré l’an dernier toute l’étendue de ses qualités de leader. S’il manque à l’appel Kubica, Rosberg est en train de grandir chez Mercedes. Il semble plus écouté au sein de l’écurie à l’étoile argentée et surtout la Chine lui a permis de mieux comprendre sa monoplace et de se défaire du « tout pour Michael », imprimé depuis le retour du septuple champion deum one au printemps dernier. Autant de potentiels champions du monde autant de prétendants pour une seule place, au bout de la 3ème course, tout cela promet…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au rayon surprise notons tout de même les incroyables performances des Toro Rosso en qualifications. L’avant dernier budget du plateau a réussi à placer ses deux voitures en Q3. Chez Force India Paul Di Resta a encore laminé Sutil, que l’on présentait pourtant chez Renault cet été. Le board Mercedes en personne s’est félicité de la performance du petit protégé et nul doute que de nombreuses portes pourraient se voir offrir à lui s’il continuait à progresser ainsi. Au rayon des grosses déceptions, les Ferrari, qu’il ne faut pas enterrer, mais qui semble aujourd’hui perdre de très gros points à la lutte pour le titre. Alonso a eu le masque tout le week end et je crains que la nouvelle monoplace qui arrivera en Turquie dans trois semaines ne propulse pas directement l’espagnol vers la victoire. Il est à noter, la performance de Felipe Massa 6ème, intercalé juste devant son coéquipier et que l’on a vu en bagarre dans le peloton de tête. Cela fait plaisir à voir, et cela confirme ce que je vous disais la semaine passé, il va certainement donner plus de fil à retordre à son coéquipier espagnol. Mais une crise guette la Scuderia. Montezemolo avoue de lui-même « perdre patience » et des têtes devraient tombées. Certains craignent un retour aux affaires de Briatore à la place de Domenicali. Aldo Costa peut d’ors et déjà se faire du soucis c’est toute l’équipe qui pourrait être remanié si le fiasco qui se dessine face à nous venait à se confirmer définitivement.
Autre déception, les Lotus Renault, qui n’ont pas été à la fête.Et pourtant Petrov, sans une erreur en Q2 aurait pu jouer les premiers rôles jusqu’à la fin du week end. Dommage, avant sa sortie de piste le russe détenait le 4ème chrono. Cette écurie manque vraiment d’un leader et l’irrégularité des deux titulaires pourrait obliger LRGP à endosser une addition finalement très corsée de l’accident de Kubica.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un Vettel trop sûr de lui !

Nous disions en début de propos que RedBull avait sans doute pêché de suffisance. En effet comment Christian Horner a-t-il pu penser que la RDB 7 sans KERS et avec des pneus ayant fait 7 tours que la McLaren, allait permettre à Vettel de gagner à tout prix. En jouant la carte de la malice, de l’’humilité et du talent à l’état brute, Hamilton a gagné une de ses plus belles victoires donnant au passage une incroyable leçon à un Vettel que le pannel de journaliste à Shanghaï décrit comme suffisant, ces derniers temps. Hamilton a construit un succès extraordinaire, faisant mentir certains observateurs qui louent par habitude les qualités de gestion des pneumatiques de son coéquipier. De plus, comme voous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, il n’aurait pas su prendre part à la course à cause d’une fuite d’essence. Il était arrivé en urgence sur la grille, le capot arrière découvert.
La tournée aux antipodes est terminée, place au retour en Europe, et comme chaque année, nous pouvons accueillir cette nouvelle avec de grands espoirs. Que la fête commence !
avatar
cazzu
Pilotes GP3
Pilotes GP3

Masculin Messages : 228
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par Invité le Jeu 21 Avr - 11:31

Très bonne analyse Manu.

Merci à toi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par Cmoi le Jeu 21 Avr - 12:43

Pas encore eu le temps de te lire manu... Embarassed

Ce soir promis... Very Happy

Cmoi
FOM
FOM

Masculin Messages : 36
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par Invité le Jeu 21 Avr - 16:09



Si Vettel est effectivement comme tu le dis en train de prendre la grosse tête, ce serait bien dommage Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par BBBenj le Dim 24 Avr - 0:05

Coucou !

Un article comme on aimerait en voir souvent dans la presse habituelle. Plein de justesse et de pertinence.

Seul le cas Ferrari me fait un peu diverger, et je suis maintenant persuadé qu'ils vont plonger dans le classement, déjà dépassé par LRGP et Mercedes de manière que je sens devenir régulière. Comme le dit Manu, les têtes vont tomber, chez les Rouges, mais rien de bon n'en sortira non plus. C'est trop tard. Maintenant, RV en 2012. Avec le même fiasco en perspective s'il y a encore des italiens partout aux commandes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par Invité le Dim 24 Avr - 5:22

C'est exactement ce qu'on a dit en début de saison. C'est pas bon trop d'italiens aux postes clès chez Ferrari.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du spectacle et de l’intelligence !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum