Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par cazzu le Ven 9 Avr - 0:26





Par Emmanuel MOINE (alias Cazzu)



1h30 tout rond ! Voilà le temps qu’aura tenu le moteur de Fernando Alonso, fumant à l’entrée de la 55ème boucle ; sur 56 ; du Grand Prix de Malaisie. Peut-être encore anecdotique, ce rebondissement a au moins le méritede relancer encore un peu plus le suspense d’un championnat exaltant. La route semble longue pour les prétendants, qui devront attendre Novembre pourconnaitre le nouveau couronné. Sepang aura en tout cas remis les choses à plat, le big three est de la partie. Une première certitude, Mercedes ne pourra jouer la gagne en Chine, à la régulière, sans un coup du sort. Même si l’écart risquede se resserrer à l’arrivée en Europe, les trois favoris ont répondu présent,RedBull, Ferrari et McLaren se sont partagés les lauriers, après trois courses sur dix neuf. Petit avantage pour les deux premières, qui signent chacune un doublé.


Côté pilote,on ne peut pas dire, sur le plan comptable, qu’il n’y a pas de surprises. Certes, on aurait misé, bien volontiers sur Alonso et Vettel, en début de saison, autant Button, laissait transparaitre quelques doutes. Très proche de Hamilton, bien qu’en deçà en performances pures, Button s’est en tout cas placé, tant la victoire sera difficile à accrochée cette saison. Avec de l’optimisme,
on pourrait imaginer voir, potentiellement, huit voir neuf vainqueurs différents. Voilà pourquoi il sera important pour les pilotes des trois
écuries, de bien gérer leur course en gaspillant pas bêtement ses points. Que doit penser le nouveau chouchou de la scuderia ?

Il y a une semaine, certains enterraient déjà Vettel, grâce, ou à cause, du coup de panache funeste et fumé d’Alonso, il est revenu à hauteur de ce dernier.
RedBull a semblé à l’aise sur les trois premiers tracés, trustant toutes les poles positions, mais Ferrari ou McLaren pourrait avoir l’avantage en Chine. Massa et Hamilton en dedans ? Webber déjà cuit ? Nous garderons le premier bilan pour le retour sur le vieux
continent, mais déjà Webber a perdu de gros points. Eteint à Bahreïn, complètement décharné à Melbourne, soumis à Sepang, l’australien n’aura pas su profiter du double abandon de son équipier. N’oublions pas tout le talent de Webber, qui Dimanche aura quelque peu malmené Vettel avant que la sagesse de Christian Horner ne vienne clore les débats définitivement. Il a la voiture pour allé au bout et déjà le wallaby semble faire face au plus grand défi de sa carrière : montrer qu’il n’est certainement pas un bon second choix. Nous allons voir, s’il est capable de montrer les ressources et une force de caractère similaire à celle d’un Alonso ou Hamilton.










Huit pilotes en dix points, trois équipes en 15 points, jamais un début de saison n’a semblé aussi ouvert que cette année. L’effet « nouvelle distribution des points » y est pour quelque chose, et cette formule, en tenant compte du nombre d’abandons par course, pourrait voir la saison s’achevée à Abu Dhabi autour d’un triptik voir d’un quatuor de prétendants. Il faudrait pour cela que Lewis Hamilton ne tarde pas trop à monter sur la plus haute marche, car hormis Massa, tous ses concurrents directs ou ennemies jurés ont remporté un grand prix. Il sera attendu en Chine, où s’il déploie toute l’énergie qu’il a consentit depuis Bahreïn, alors nul doute que la victoire est proche.
Les guerres internes justement, elle a belle et bien commencé un peu partout. Même si l’accalmie a gagné quelque peu Ferrari ce week end, Felipe Massa est leader du championnat au prix d’une régularité constante sur ces trois premières courses. Et pourtant, Massa semble déjà en difficulté face à l’espagnol. Dominé de justesse en qualifications, en course, Massa semble perdre de son
aura au sein su Box Ferrari. Alonso, le génie attendu depuis tant d’années adoucie l’arrière goût Schumacher qu’ont les admirateurs du cheval cabré. Alonso a tout pour être sacrifié au rang d’idole des rouges, il peut marquer l’histoire de l’écurie et réhabilité la passion des
années 70 ou 80 autour de la scuderia. Comme l’atteste, la feuille de chronos publiée par Fab, une autre guerre secrète semble déjà cliver un duel
Vettel-Alonso. Ils ont montré Dimanche dernier, toute leur emprise sur le championnat et toute l’étendu de leur talent. Ils semblent un peu au dessus du lot pour le moment, certes bien aidés par leurs autos. Si Alonso a tenté de prendre position devant Button, enfin de course, usant son embrayage jusqu’à la moelle, laissant son moteur au bord de la route, la mort dans l’âme, c’est aussi parcequ’il doit faire la différence, malgré son ennui technique. Un jour ce sera peut-être le tour de Massa, Vettel ou Button, et il faudra pour eux sortir un aussi beau récital que celui que nous a livré el nano à Sepang. Deuxième meilleur temps en course avec un embrayage récalcitrant, cela force le respect et l’admiration. Tout semble facile chez Ferrari pour Alonso, les tumultes du
crash gate sont maintenant bien lointains.



Pour Vettel c’est une rédemption, malgré le gâchis des deux premières courses, l’écurie RedBull peut être rassuré, au delà de sa compétitivité, sur la fiabilité des monoplaces. On dit dans le paddock, qu’elles gênent les grands constructeurs qui se cachent bien d’être ridiculisés par un soda mais Sebastien Vettel est en train de montrer qu’il a toutes les qualités d’un champion du monde. Il lui faudra monter en puissance, et surfer sur le résultat de ce weekend end mais déjà celui à qui l’on reprochait d’être parfois un peu tendre par le passé, montre qu’il a bel appétit et les dents bien aiguisés. Vettel est plus mûr, il a appris d’Interlagos 2009. Ses signes de nervosité ou de dépit montrent toute la rage qu’il met à piloter le fabuleux outil, concocté par Adrian Newey. Il est désormais en confiance et en pleine possession de ses moyens et il faudra faire attention pour les autres de ne pas se laisser distancer trop vite. Il faut encore voir un signe qu’Alonso n’a pas occulté, lorsqu’il s’est mis à l’attaque de Button pour le gain de la 8ème place, il a joué le tout pour le tout, à ses risques et périls.



Et du côté de Renault alors ! Et justement, les jaunes et noirs ont été encore à la fête puisque Petrov a longtemps lutté dans les points avec Hamilton au prix d’une passe d’arme somptueuse et conclu sans aucune classe par Lewis Hamilton. Petrov que l’on aime critiquer sur de nombreux forums, dans certains journaux, démontre un potentiel énorme. Il ne finira pas la course, et déjà les soupçons sur la capacité de Renault à préparer deux monoplaces sur une course refont surface ? Info ou intox, il sera primordial pour eux de capitaliser sur leur position actuelle, titillant les Mercedes. Kubica, 4ème à l’arrivée aurait pu espérer un nouveau podium avec l’arrivée de la pluie. L’écurie au losange semble gonflée à bloc et attend de nouvelles évolutions, dont le fameux F-Duct mis au point par McLaren.






Une nouvelle fois sur ce grand prix il aura manqué un peu de bagarre devant entre les trois premiers mais cela viendra, sans aucuns doutes.


Saluons Hulkenberg et Alguersuari qui inscrivent leurs premiers points en championnat du monde. Le second est véritablement une des bonnes surprises de ce début de saison. Il domine son coéquipier Buemi. Le remplaçant de Bourdais, que personne ne connait vraiment, montre là toute l’étendu de son talent, qui n’en feront, certes jamais un champion du monde, mais au moins un pilote à l’avenir prometteur. C’est un vrai pilote de F1 mais si l’on en vient à regretter le manceau tant on aurait aimé le voir virevolter de la sorte. Hulkenberg confirme aussi les nombreux espoirs émis sur lui. Il est aussi la pour apprendre pour sa première saison, mais il y a fort à parier pour qu’on le revoit dans les points à l’avenir. Et puis que dire de Force India ? Quelle progression des hommes du magnat
Kingfisher. Cette équipe a une âme et elle le montre sur la piste.


Nous retiendrons beaucoup de plaisir de cette course, les promesses continuent d’être tenues mais déjà nous sommes dans l’expectative. Le retour à Barcelone répondra à nombre d’interrogations mais il ne faudra pas éparpiller les points par des risques inconsidérés. Quoique… De ce grand prix de Malaisie, de ce duel encore en pleine genèse entre Vettel et Alonso, de cette manœuvre osée et fatale de Alonso, nous ne retiendrons que panache et audace. Tiens-tiens, ce mois ci Senna aurait eu 50 ans …



[/size]
avatar
cazzu
Pilotes GP3
Pilotes GP3

Masculin Messages : 228
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Ven 9 Avr - 8:03

Excellent article comme toujours agrémenté en plus d'un dessin sympa Very Happy

Moi en tant que supporter depuis toujours et à vie de la Scuderia (ça c'est pour bien rappeller que je suis loin d'être impartial parfois LOL Very Happy ce qui m'a fait mal ce weekend ce n'est pas la casse moteur d'Alonso, intervenue après une attaque sidérante du taureau des asturies et avec un problème dès le début de course (au passage impressionnant de voir comme Alonso tenait le rythme de Massa avec une voiture endommagée)... non, vraiment ce qui m'a très attristé c'est de voir l'énorme bourde en qualification, l'erreur de gestion phénoménale de FERRARI alors que c'est sous le même directeur d'écurie et que ça c'était déjà produit au même endroit l'année dernière !

Tu parles bien d'un duel Alonso-Vettel qui se profile à l'horizon... mais si la Scuderia ne marque pas son concurrent à la culotte.

Bon cela dit j'avoue être bien plus tranquille cette année en voyant que FERRARI est en tête du classement constructeur et que ces pilotes sont en haut du classement pilotes ! cheers

Cordialement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Cmoi le Ven 9 Avr - 8:47

encore un bel article manu !!! merci... cheers

Cmoi
FOM
FOM

Masculin Messages : 36
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Ven 9 Avr - 13:00

Et si le duel Red Bull - Ferrari se déroulait a qui le premier des deux reculera de 10 places sur la grille de départ à cause de son moteur?
Bien aimé l'article.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par cazzu le Ven 9 Avr - 13:05

hhivet, Domenicali est certe un excellent ingénieur mais il n'a ni le charisme ni la malice d'un Ross Brawn !!

Bon alors le duel de la saison,Vettel / Alonso ou autre chose ??

C'est gentils tous ces commentaires !!
avatar
cazzu
Pilotes GP3
Pilotes GP3

Masculin Messages : 228
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Ven 9 Avr - 13:50

Encore un super article signé cazzu,Bien pimenté par le dessin !

bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Ven 9 Avr - 17:36

Tout à fait d'accord avec toi cazzu concernant la différence entre Stefano Domenicali et Ross Brawn, mais ce qui est navrant dans l'histoire c'est qu'il fallait pas être un génie pour imaginer que mettre un temps de côté avant de voir comment la météo tournerait ça serait bien ou au pire marquer simplement à la culotte ses adversaires direct...

... Maintenant à la Scuderia il s'imaginait peut-être pas que Red Bull en ferait partie, mais je préfère pas y penser car ça serait un autre signe d'extrême et stupide arrogance !

Cordialement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Ven 9 Avr - 17:48

Cazzu excellent article, digne des meilleurs, tu es le Moncet et le Froissart du forum Very Happy

Explication excellente.

Pour le peu d'écart avec les pilotes ne nous emballons pas, la saison 2010 est encore très longue 19 GP et surtout jusqu'en novembre.

Comme tu le dis, j'aurais pas misé sur un bon début de saison de Button.
Je voyais bien un Alonso en tête mais je pensais pas que Ferrari aurait une mauvaise fiabilité, ce qui va être dur pour la totalité de la saison, car ils ont bien entamé leur quotat de moteur.

Pour les jeunes, je suis du même avis que toi, Petrov surprend par son talent ainsi que Hulkenberg, Alguersuari un peu meilleur que l'année dernière mais je l'aime pas normal il a pris la place à Bourdais Evil or Very Mad

Par contre Buemi déçoit.

Pour Renault je suis surpris aussi de leur amélioration, il titille de près Mercedes, mais apparement Bourdais à Auto-Critiques dit du bien du dirigeant Eric Boulier que je ne connaissais pas avant ce début de saison.

Et enfin, le cas le plus dur à parler vu le nombre de fan, Schumi, très loin de ce qu'on attendait de lui, mais au même moment c'est un peu normal vu le temps ou il avait pas toucher une F1.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par cazzu le Ven 9 Avr - 23:59

waouw, super compliment, froisssard c'est vraiment une référence !! Merci Olive, là tu m'a glissé de douces paroles !!

En parlant de froissard je vais essayer de vous récupérer l'article qu'il a fait sur Senna, parceque c'est vraiment énorme ! Superbe papier ! Je voulais écrire quelque chose sur Ayrton aussi, à mon niveau, mais après avoir lu çà, impossible de faire quelque chose !!!

Pour tout te dire je ne voulais vraiment pas parler de Schumi, parceque ya pas grand chose a dire, et que voilà, comme tu le dis laissons lui le temps !!

J'avais trouvé Buemi un peu mou en début de saison, l'an dernier, je pense qu'il va montrer quelque chose en Europe !! C'est un diesel !

Tu sais Petrov jai du mal a trop l'aimer parceque je reste persuadé que Grosjean, dans les mêmes conditions, aurait fait quelque chose.
Tu aime bien Bourdais mais moi je reste persuadé qu'on le reverra mais en fond de grille. Quand tu penses que montagny avait été contacté pour le deuxième baquet de renault, et qu'il pilote pour les girondins en superleague ... Cava très vite !

Renault ! Ma naïveté me laisse penser que sur une spa sous la pluie ou sur un silverstone completement dantesque on pourrait assisté à une victoire !
avatar
cazzu
Pilotes GP3
Pilotes GP3

Masculin Messages : 228
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Sam 10 Avr - 20:50

Le truc que je ne comprend pas c'est que Bourdais a dit lors du dernier Autocritique c'est que Boullier est un amis. Connaissant le palmarès de Bourdais Champcar et avant, l'attitude de Sébastien à mettre au point une monoplace pourquoi ne pas l'avoir engagé pour le deuxième baquet?
Montagny aussi possède d'excellentes qualité de metteur au point.
Petrov apportant de l'argent, ils le prennent. Pas mal le petit russe, qui fait de super départ mais je pense que RF1 aurait progréssait encore plus avec deux bon metteur au point: Kubica-Bourdais ou Kubica-Montagny.
Sinon je la sens aussi la victoire cette année de RF1.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par cazzu le Sam 10 Avr - 22:16

Penses-tu que boullier ai eu son mot a dire sur le choix du pilote ?
Concernant bourdais je pense qu'il est reste trop longtempsloin de la F1 pour pouvoir s'adapter au nouvelles exigences !! Quand il dit que la toro Ross etait inconduisible, ca me fait bien rire car au vue desresultats de vettel ... Même au vue de ses perf de fin de saison... Dommage car il avait dominé le jeune allemand sur la première moitiede saison
avatar
cazzu
Pilotes GP3
Pilotes GP3

Masculin Messages : 228
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Dim 11 Avr - 9:46

Cazzu en début de saison c'est la STR2B que Bourdais avait amélioré pour son style de pilotage Vettel n'était pas allaise à son volant alors que la STR3 correspondait parfaitement à son pilotage mais pas à celui de Sébastien. La groose erreur de Bourdais a été de cassé la STR3 la première qu'il a été au volant. Mais bon on ne referras pas l'histoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Invité le Dim 11 Avr - 12:13

cazzu a écrit:waouw, super compliment, froisssard c'est vraiment une référence !! Merci Olive, là tu m'a glissé de douces paroles !!

De rien quand j'apprécie mes lectures je dis ce que je pense, et c'est sincére Very Happy

cazzu a écrit:Tu sais Petrov jai du mal a trop l'aimer parceque je reste persuadé que Grosjean, dans les mêmes conditions, aurait fait quelque chose.

Moi aussi je pense que Grosjean, avait encore le niveau pour rester dans son baquet, mais je pense que les dollars ont fait le choix.
Seul repproche à Grosjean, c'est mon sentiment, c'est qu'il avait pris un peu la grosse tête, j'ai essayé de rentrer en contact avec lui, aucune réponse, son staff avait fait le choix que de répondre aux professionnel


cazzu a écrit:Tu aime bien Bourdais mais moi je reste persuadé qu'on le reverra mais en fond de grille.

Je pense pas que Bourdais revienne en F1, l'âge est là. Mais je suis pas d'accord avec toi sur le niveau de Séb, je pense qu'il peut s'adapter à la F1, à condition que l'équipe l'écoute pour améliorer et faire évoluer la monoplace, ce qui n'a pas été le cas chez Toro Rosso, dommage, car ça lui a fait du mal dans le monde de la F1.

Comme explique Séb dans l'Auto-Critiques, il pense que Schumi a bien gardé son niveau, mais n'est pas à l'aise dans la Mercedes, comme lui à l'époque Toro Rosso, sauf que Schumi dans l'équipe où il est on va l'écouter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duel Alonso – Vettel a-t-il déjà commencé ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum